Logo complet-BL.png
bandeCarl1Bpsd.png
montre1B.png
Il était dès le départ, de ceux qui se battent..

À 17 ans, Carl Brashear s’enrôle dans l’US Navy, peu après la publication du décret présidentiel de Harry Truman abolissant la ségrégation raciale dans les forces armées. Malgré la modification de la loi, Brashear doit livrer un combat quotidien contre la discrimination. « Ils laissaient des messages de haine sur ma couchette » s’est-il souvenu par la suite. « Ils ne voulaient pas que j’aille au bout de la formation. »

À la fin du camp d’entraînement, il choisit une carrière dans la plongée en eau profonde. Il termine la formation extrêmement éprouvante de l’US Navy en 1954 et devient ainsi le premier plongeur afro-américain..

18042021-Carl-1030-02.png
Un accident puis la volonté de se dépasser.... et de dépasser les idées reçues...
bande01.jpeg
18042021-Carl-1030-01.png

L’édition limitée Carl Brashear d’Oris est une véritable montre de plongeur, conçue pour rappeler le caractère et la détermination de l’une des figures de l’US Navy les plus héroïques.
 

Une montre automatique en bronze

En hommage à la mémoire de Carl Brashear, cette montre est la première d’Oris qui se présente dans un coffret en bronze, un matériau utilisé autrefois pour les scaphandres, comme ceux que portait Carl Brashear.

Le design est basé sur le modèle Divers Sixty-Five d’Oris et présente un cadran bleu marine, des index et des aiguilles recouverts de Super-LumiNova® plaqué en or rose, ainsi qu’une couronne vissée. Sa lunette tournante unidirectionnelle possède une échelle de 60 minutes en relief pour vérifier les temps de plongée, un modèle qui rappelle plusieurs montres de plongée créées par Oris dans le passé. Un bracelet en cuir brun chaud et une boucle en bronze viennent compléter le bleu

et le bronze de la montre.

 

coffreCarl.png
BandeFinaleCarl.png
bande1-ORIS-Logo.png

En janvier 1966, Carl Brashear sert à bord de l’USS Hoist lorsque le navire est envoyé pour retrouver la bombe nucléaire B28 perdue depuis longtemps au large de Palomares, en Espagne. Lors de cette opération, un câble de remorquage se brise en projetant un tuyau sur la jambe gauche de Brashear, qui est presque arrachée au niveau du genou. Malgré plusieurs tentatives pour la sauver, sa jambe doit être amputée, ce qui réduit sa carrière en miettes.

Après presque un an de convalescence et de rééducation, il commence à se préparer pour reprendre complètement du service en 1967. Grâce à une prothèse, il suit de nouveau une formation et devient, en avril 1968, la première personne amputée à être certifiée plongeur de l’US Navy.

En 1970, Carl Brashear marque une nouvelle fois l'histoire en devenant le premier instructeur de plongée afro-américain. La formation pour la certification d'instructeur de plongée inclut un programme d’évaluation épuisant, comprenant notamment des plongées jusqu'à 300 mètres de profondeur, entièrement effectuées à l’aide d’une prothèse, dans le cas de Brashear.

L'histoire incroyable de la vie de Brashear a inspiré le film « Les chemins de la dignité », drame réalisé en 2000, avec Cuba Gooding Jr. dans le rôle de Brashear.